· 

Hôpital Andrevetan

 

« Ancien Hôpital Andrevetan. Un dossier encore mal parti »

 

 

Pendant plusieurs années, le Maire a refusé de communiquer sur l’avenir de l’ancien Hôpital Andrevetan. La culture du secret aura une nouvelle fois prévalu.

 

Il a fini par dévoiler son schéma, non modifiable, préparé exclusivement avec une société d’économie mixte. Nous dénonçons l’absence de concertation avec les élus minoritaires et la non consultation des Rochoises et des Rochois.

 

Ce dossier présente des impacts particulièrement négatifs :

 

Trop de logements doivent être construits. Conséquences : aux heures de pointe, la circulation en centre-ville sera encore plus saturée. Il sera moins agréable de s’y promener à cause de la densité du flux automobile. Le petit commerce sera impacté. Le stationnement des actuels riverains sera rendu encore plus difficile.

 

Le Maire a acquis un bâtiment de cet ancien hôpital (440.000 euros). Or le coût de la rénovation de cet immeuble délabré n’a pas été estimé, même approximativement. Ce sera à la future équipe municipale et aux Rochoises et Rochois de supporter les centaines de milliers d’euros nécessaires à sa réhabilitation.

 

De plus, ces locaux ont été achetés avant d’en déterminer l’utilisation future. Seule l’installation possible du CCAS, à un étage, est envisagée. C’est une nouvelle preuve de la gestion toujours aussi légère de l’actuelle majorité.

 

Nous sommes loin de la démocratie participative que nous défendons. Les Rochoises et les Rochois doivent être associés aux décisions importantes les concernant. Nous espérons qu’il n’est pas trop tard pour le faire et proposons l’étude d’un projet alternatif, comprenant la construction de moins de logements et de plus d’espaces verts.

 

Jean-Claude Georget, liste "avec les Rochois.es".